commentcest

28 septembre 2014

comme ses lèvres

Publié par commentcest dans publications

Celle qui m’accompagnait

Est partie cette nuit

Pour des rêves plus larges

Que ceux que je lui offre

Tout près de moi si loin

Allongée sur le lit

Elle traîne dans les parages

Que ses paupières lui offrent

 

Et ce cinglant silence que la nuit nous procure

Fait tomber les barrages et nos rêves se mélangent

Celle qui m’accompagnait à draps ouverts

Est partie si loin que je la touche des lèvres.

 

Laisser un commentaire

Hypokhagne 1 |
Dans mon coin |
Poesiemavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pressplume
| The rhythm of words
| Bibliothèque de montfort le...